Articles

MAISON FABRE

Brrrrr, il fait si froid ! Alors à nous les gants ou les mitaines, courts ou longs, en agneau, en peau lainée, en pécari, en soie, en laine ou en lin, et pour cela une seule adresse : Maison Fabre. Le célèbre gantier, qui, depuis 1924, habille nos mains comme des bijoux avec des étoffes ou des peaux coupées, doublées et piquées à la main. De secondes peaux devenues des accessoires de mode indispensables.

MAISON FABRE

Jardins du Palais Royal
128-129 Galerie de Valois 75001 Paris
01 42 60 75 88

ECART International

En 1978, Andrée Putman crée la société Ecart pour rééditer le mobilier des années 30 et 40 d’Eileen Gray, Pierre Chareau ou encore Jean-Michel Frank. Devenue une figure mythique du design, elle réussit à élaborer un catalogue d’une incroyable cohérence. Cependant, elle décide de revendre les parts de sa société en 1997, pour se consacrer à l’architecture d’intérieure, avec la création du studio Putman.

Aujourd’hui Ecart International renaît grâce à Pascal Lapeyre et Lucie Tonelli et réédite des chefs-d’œuvre mythiques de designers de la première moitié du 20ème siècle, dont elle possède les droits exclusifs, mais la maison souhaite aussi accueillir de nouveaux talents, à l’instar de Christophe Pillet ou Bruno Moinard et n’oublie pas non plus son créatrice, puisque les œuvres d’Andrée Putman feront l’objet d’une réédition. 

ECART International


18, rue Jacob  75006 Paris

01 43 54 43 94

BLUEBERRY

Inspirées par l’atmosphère des films Wong Kar-Waï, qu’elles adorent, Florence et Marie ont créé un Maki Bar à l’atmosphère délicieuse. Pour la cuisine, elles ont su savamment mêler le savoir-faire japonais à la créativité californienne pour surprendre nos papilles : mélanges daurade-pamplemousse, saumon-fruits, crevette-thon-truffe … et au dessert un fabuleux cheesecake au yuzu.

BLUEBERRY

6 rue du Sabot 75006 Paris
01 42 22 21 56

Du Mardi au Jeudi de 12h00 à 14h30 et 19h30 à 22h30
jusqu’à 23h le Vendredi et Samedi

LUPICIA

Une maison de thé japonaise qui propose plusieurs centaines de références de thés verts, noirs, parfumés et de tisanes, avec un comptoir olfactif pour nous laisser prendre le temps de choisir et une zone réfrigérée pour conserver les crus les plus rares.

LUPICIA

40 rue Bonaparte 75006 Paris
01 43 29 84 75

PRADA

Créée en 1913 par Mario Prada, c’est avec l’arrivée de sa petite fille, Miuccia Prada, à la fin des années 1970, que la griffe se fît connaître du monde de la mode. En 1988, elle créa sa première ligne de prêt-à-porter pour les femmes et, cinq ans plus tard, la ligne Miu-Miu (diminutif de Miuccia), moins onéreuse et plus rebelle. Miuccia Prada est une visionnaire de la mode, même si c’est un terme que l’on a tendance à beaucoup utiliser, elle a participé à dessiner le style de la fin des années 1990, comme l’inspiration militaire, ou les vêtements larges. Aujourd’hui elle travaille la couleur avec audace, et fait désormais partie des maisons qui dictent la mode à Milan chaque saison.

AUTOMNE / HIVER 2022-2023

PRADA


5/7 rue de Grenelle 75006 Paris
01 45 48 53 14

SHADE

Un écrin dont l’adresse relève du secret d’initiées, même si on se la chuchote d’une oreille à l’autre, un peu partout à travers le monde. Depuis trente ans Marylin propose dans sa jolie boutique de la rue des Saints-Pères une sélection de créateurs unique à Paris : vêtements, accessoires, bijoux … pour elle chercher l’originalité, la pièce qu’on ne trouvera nulle part ailleurs est une passion et un véritable credo. Elle aime les femmes qui ont de l’imagination, qui s’habillent avec trois fois rien. Ce sont elles qui font la mode, qui créent des looks uniques et inspirants. Fidèles, ses clientes appartiennent à toutes les générations, mais chacune d’elle vient ici trouver la pièce qui twistera sa tenue.

Les créateurs, eux, viennent d’un peu partout, présenter à Marilyn leur travail, mais elle va les chercher aussi, les rencontre parfois par hasard, comme cette jeune japonaise qu’elle a croisée dans la rue et devant laquelle elle est restée en arrêt. Depuis elles travaillent ensemble, l’une rapportant à l’autre de Kyoto des kimonos vintage, avec pour toutes les deux l’idée de démocratiser ce vêtement si gracieux, si féminin, à Paris, en montrant des pièces uniques, rares, mais à des prix abordables.

Car pour Marilyn l’avenir est au vintage, les gens ont maintenant envie de consommer plus intelligemment et pour les plus pointus de porter des pièces uniques. Mais là encore, Marylin laissera toute la place à l’originalité plutôt qu’aux marques.

Shadé

63 rue des Saints-Pères  75006 Paris
01 45 49 30 37

RALPH’S

Un peu de gastronomie nord-américaine dans un décor chic et cosy ou dans le magnifique patio quand il fait beau. On déguste un homard du Maine ou un crabe du Maryland, on mange un bon hotdog, un burger bio ou un steak du Colorado pour finir par un cheese cake. Sans oublier la tradition du doggy bag en partant !

RALPH’S

173 boulevard Saint Germain 75006 Paris

01 44 77 76 00

Ouvert tous les jours

Galerie DUTKO

Jean-Jacques Dutko est un antiquaire-galeriste à multiples facettes, passionné par de nombreux univers. Autour du mobilier de Jacques-Emile Ruhlman ou d’Eugène Printz, il met en scène des designers contemporains mais aussi de l’art primitif, de la peinture et de la sculpture, des univers qui se croisent en toute harmonie.

Galerie DUTKO

17 Quai Voltaire 75007 Paris

01 56 24 54 20

MIWA

MIWA est un club très privé de vrais amateurs des traditions japonaises. Ses membres ont la chance d’avoir accès au seul Pavillon de Cérémonie de Paris.​ Ici La cérémonie du thé respecte les codes et l’étiquette de la période Edo, qui date de plus de 400 ans. Les meilleurs thés du Japon, produits en quantités extrêmement limitées, sont proposés et les membres peuvent y venir accompagnés.

On y pratique aussi la cérémonie du cadeau, l’Origata, privilège de la famille impériale et de la famille du Shogun pendant des siècles et l’un des sommets du raffinement japonais. Des diners traditionnels japonais, les Matsuris sont régulièrement organisés lors des soirées de pleine lune et pour les Sekku, les 5 jours célébrant le passage des saisons.

MIWA effectue également une sélection des meilleurs spectacles et expositions  en relation avec le Japon et réserve des places pour ses membres, offre des accès exclusifs aux vernissages et aux premières. Il organise des voyages sur mesure au Japon dans les lieux uniques, normalement inaccessibles aux étrangers et introduit ses membres dans les cercles les plus exclusifs.

MIWA

12 rue Jacob 75006 Paris

01 46 33 00 33

Réservé aux membres du lundi au vendredi de 11h00 à 19h00
Ouvert à tous le samedi de 11h00 à 19h00

JUGETSUDO

L’une à Tokyo, l’autre à Saint-Germain des prés, les maisons de thé Jugetsudo sont les gardiennes des valeurs et des traditions de la Cérémonie du Thé. Une expérience zen dans un décor sublime, avec de délicieux thés et infusions.

JUGETSUDO

95 rue de Seine 75006 Paris

01 46 33 94 90

YOHJI YAMAMOTO

Protagoniste, en 1981, aux côtés de sa petite amie, Rei Kawakubo, créatrice de la griffe “Comme des Garçons”, du mouvement déconstructionniste, Yohji Yamamoto présente sa première collection pour Homme dans la capitale : chemise blanche et pantalon noir en sont les pièces phares. Il est vite adopté par la jeune génération, pour qui le port de ses vêtements devient un signe d’appartenance sociale, symbole d’un mode de vie raffiné, urbain et créatif. Ses décolletés cassés, asymétriques, amenuisent les bustes et les épaules et se déploient dans les jupes. Le noir, le blanc et le rouge forment avec le bleu marine la palette du couturier qu’il utilise avec subtilité. Entre vêtement traditionnel japonais et vêtement occidental, Yohji Yamamoto réussit à concevoir une allure qui excelle en harmonie et en équilibre, prouvant s’il le fallait encore qu’il est l’un des plus grands maîtres tailleurs de son histoire.

YOHJI YAMAMOTO

4 Rue Cambon 75001 Paris

01 40 20 00 71

Galerie KREO

Jusqu’en 1999, Didier et Clémence Krzentowski dirigeaient une agence chargée de mettre en relation des designers et des industriels puis ils ont décidé de se rapprocher du public en ouvrant une galerie de design, d’abord dans le 13ème arrondissement, puis face au succès international de leurs expositions, à Saint-Germain-des-Prés. La galerie produit et présente en exclusivité des créations des frères Bourroulec, de Jasper Morrison, Marc Newson, Alessandro Mendini, James Irvine ou Martin Szekely, mais propose également une sélection de très beaux luminaires d’Ingo Maurer, Gino Sarfatti ou Achille Castiglioni.

Galerie KREO


31 rue Dauphine 75006 Paris
01 53 10 23 00