ECART International

 

En 1978, Andrée Putman crée la société Ecart pour rééditer le mobilier des années 30 et 40 d’ Eileen Gray, Pierre Chareau ou encore Jean-Michel Frank. Devenue une figure mythique du design, elle réussit à élaborer un catalogue d’une incroyable cohérence. Cependant, elle décide de revendre les parts de sa société en 1997, pour se consacrer à l’architecture d’intérieure, avec la création du studio Putman.


 

 

Aujourd’hui Ecart renaît grâce à Pascal Lapeyre et Lucie Tonelli et s’implante à Paris, New York, Londres, Sao Paulo et Munich. L’international est au cœur du projet, avec pour ambition de devenir la plus grande marque de meubles et d’objets de luxe français. Rappelons qu’Ecart International possède les droits exclusifs des chefs-d’œuvre mythiques de designers renommés de la première moitié du XXème siècle. Mais si le catalogue constitué par Andrée Putnam connaît une réédition intégrale (hormis trois pièces comme la chaise de Robert Mallet-Stevens), la maison souhaite accueillir de nouveaux talents, à l’instar de Christophe Pillet ou Bruno Moinard. Ecart International n’oublie pas non plus son instigatrice, puisque les œuvres d’Andrée Putman feront l’objet d’une réédition. Et comme deux Putman valent mieux qu’une, les dernières créations d’Olivia Putman seront également au catalogue.


 

 

 

18, rue Jacob  75006 Paris

A voir aussi ...