Articles

FLORENCE LOPEZ

Elle a débuté aux côtés de Jacques Garcia, mais depuis près de vingt ans c’est seule que Florence Lopez lance les tendances, chine partout des meubles rares, crée des décors ou édite ses propres créations, et c’est du coté des années 40, 50 et 60 qu’elle puise son inspiration : Charlotte Perriand, Le Corbusier, Gio Ponti, Alvar Alto, Josef Frank, Mathieu Mategot, Osvaldo  Borsani, Angelo Lelii … La liste serait trop longue à dresser pour qu’elle soit exhaustive et d’ailleurs elle évolue sans cesse.

Pour elle, deux façons de travailler : Elle collabore régulièrement avec des décorateurs et des architectes d’intérieur sur des projets, mais surtout elle  présente ses meubles dans les décors qu’elle créé environ tous les deux ans dans son atelier d’artiste germanopratin, un lieu insolite perché touten haut d’un immeuble XVIIème. Elle crée ici des mises en scène où le mobilier qu’elle chine et ses propres créations côtoient des œuvres modernistes ou encore le travail d’artistes avec lesquels elle collabore régulièrement.

FLORENCE LOPEZ


sur rendez-vous : 06 60 44 33 75

Galerie G-P & NATHALIE VALLOIS

Georges-Philippe et Nathalie Vallois sont des passionnés, des galeristes qui travaillent avec leurs artistes sur le long terme. Ils ont été les premiers à consacrer des expositions personnelles en France à Alain Bublex, Gilles Barbier ou Paul MacCarthy, qui sont aujourd’hui exposés à travers le monde. Parmi ceux dont ils défendent le travail, des artistes très reconnus mais aussi de plus jeunes qui avancent à pas de géants : Boris Achour, Pilar Albarracin, Matthew Antezzo,  Julien Berthier, Julien Bismuth, Mike Bouchet,  Massimo Furlan, Richard Jackson, Adam Janes, Martin Kersels, Vincent Lamouroux, Saverío Lucariello, Jeff Mills, Joachim Mogarra, Arnold Odermatt, Keith Tyson, Jacques Villeglé, Olav Westphalen, Winshluss et Virginie Yassef. Chacun d’entre eux bénéficie d’une exposition personnelle tous les deux ans.

Galerie G-P & NATHALIE VALLOIS

33 et 36 rue de Seine 75006 Paris
01 46 34 61 07

,

CAFE DE FLORE

Le plus connu de tous.  Lieu de prédilection dans les années 30 des Surréalistes, des éditeurs, des artistes et des cinéastes, il devient après guerre le quartier général des existentialistes :  Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Boris Vian, des écrivains et des artistes, Ernest Hemingway, Juliette Gréco Brigitte Bardot, Roman Polanski, Françoise Sagan ou Romain Gary et du monde de la mode.

Aujourd’hui, la clientèle est toujours un mélange subtil d’artistes, d’écrivains, d’intellectuels, de politiques et d’anonymes. Francis Ford Coppola dit qu’il rêve d’habiter Paris pour prendre chaque matin son petit-déjeuner au Flore, et chaque année depuis 1994, le Prix de Flore récompense un jeune auteur au talent prometteur.

CAFE DE FLORE

172 Boulevard Saint-Germain  75006 Paris

01 45 48 55 26

PIERRE MARCOLINI

Un chocolatier exceptionnel pour de véritables expériences gustatives : Pierre Marcolini nous emmène en voyage, du Mexique à Madagascar, du Vénézuela à l’Ile de Java et de l’Equateur au Ghana. Des créations réellement subtiles qui rendent addict tout amateur de chocolat.

PIERRE MARCOLINI

89 rue de Seine 75006 Paris

235 Rue Saint Honoré 75001 Paris

,

CIRE TRUDON

La plus ancienne manufacture cirière du monde (1643), Manufacture Royale au savoir faire ancestral, fabuleuse ! Ici pas de parfums identifiables au premier coup de nez, mais des mélanges uniques qui revisitent chacun un moment de l’histoire et mettent en lumière la petite légende du goût à la française : Empire, Pondichéry, La Marquise, Chandernagor, Odeur de Lune, Odalisque ou Carmelite, Empire, Dada


Et aujourd’hui une collection de cinq eaux de parfum, conservées dans de précieux flacons, aux fragrances originales et capiteuses, imaginées par les parfumeurs Antoine Lie, Yann Vasnier et Lyn Harris : Bruma, Olim, II, Révolution et Mortel. Des parfums qui, eux aussi, racontent toute une histoire.

CIRE TRUDON

78 rue de Seine 75006 Paris
01 43 26 46 50

L’ALTRO

La déco pourrait nous laisser penser que nous allons manger un hamburger typiquement new yorkais, mais pas du tout, à l’Altro, on vous concocte une vraie bistronomie transalpine, une cuisine italienne à la fois authentique et originale, et on vous trouvera toujours une petite place même s’il est conseillé de réserver.

L’ALTRO

16 rue du Dragon 75006 Paris

01 45 48 49 49

du Mardi au Samedi

,

Galerie DOWNTOWN

Design, Gallery, Paris

François Laffanour est une figure majeure du marché du design. Après avoir passé quelques années aux Puces, il monte sa galerie au début des années 80 et dès lors les meubles d’architectes européens et américains deviennent son fer de lance. Ces designers comme Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Le Corbusier, Jeanneret, Ron Arad, Choï, Georges Jouve, Serge Mouille, George Nakashima, Jean Royère, Ettore Sottsass ou Takis, qui, dès le lendemain de la seconde guerre mondiale, ont apporté une autre conception dans l’art de se meubler. 

Galerie DOWNTOWN

33 rue de Seine 75006 Paris

01 46 33 82 41

TRIODE Design

En présentant une sélection de designers américains, Jacques Barret, qui dirige TRIODE, met en avant une scène dynamique, peu connue en Europe, qui malgré une histoire relativement courte, bénéficie d’un riche héritage laissé par Russel Wright, Henry Dreyfuss, Normand Bel Geddes, Raymond Loewy, Ray & Charles Eames ou George Nelson. Malheureusement la nouvelle génération peine à trouver sur son territoire de petites structures capables de produire des séries limitées et nous avons la chance qu’elle se tourne vers les pôles traditionnels de fabrication européens pour voir leurs productions réalisées et diffusées. Ainsi Lindsey Adelman, Bec Brittain, Apparatus, Gabriel-Scott, Roll & Hill, Jason Miller, John Pomp, Jonah Takagi, ou David Weeks ont trouvé chez TRIODE une vraie vitrine pour présenter leurs créations.

Triode produit et distribue aussi sous son nom des pièces exclusives de jeunes designers comme Pierre Gonalons et Simon Naouri, ainsi que les rééditions de créateurs emblématiques du siècle dernier tels Sergio Rodrigues ou Richard Neutra.

TRIODE Design


28 rue Jacob   75006 Paris
01.43.29.40.05

AUX PRES

Le restaurant de Cyril Lignac fut dans les années 60 un restaurant mythique de Saint-Germain, celui de Claude Saint-Louis. Les habitués s’appelaient Serge Gainsbourg, Maurice Ronet, Alain Delon ou François Mitterrand.

Cyril Lignac, avec l’aide du Studio KO, a choisi de conserver l’esprit du lieu : la tapisserie fleurie sur les murs, le carrelage d’époque, ou les luminaires. Côté cuisine on retrouve à la carte les grands classiques du bistrot, revisités bien sûr par le Chef.

AUX PRES

27 rue du Dragon  75006 Paris

01 45 48 29 68

Tous les jours de 12h à 15h et de 19h30 à 23h

L’HÔTEL

De ce pavillon directoire, Jacques Garcia a fait une maison de charme, luxueuse mais intime et discrète, chargée de l’histoire de Saint-Germain-des-prés.

Chaque chambre a son histoire, reflétée une décoration spécifique. Si vous aimez la littérature anglaise, la chambre N° 16 où résida longtemps Oscar Wilde sera pour vous,  mais vous aurez de nombreux autres choix, de Marco Polo à Charles X en passant par Mistinguett, ou encore Venise et Pondichéry, et même un appartement avec sa terrasse. Pour nous, l’Hôtel est un lieu incontournable de Saint-Germain-des-prés.

Et comme Oscar Wilde disait justement que l’ « On peut résister à tout sauf à la tentation », L’Hôtel possède aussi l’un des plus jolis et délicieux restaurants de Saint-Germain. Ici nos déjeuners ou nos dîners deviennent des voyages dans le temps, à mille lieux de notre quotidien, dans une atmosphère particulière, emprunte d’un peu de nostalgie pour des temps révolus.

L’HÔTEL

13 rue des Beaux-Arts 75006 Paris

01 44 41 99 00

HÔTEL MONTANA

On aime l’esprit délicieusement subversif, chic et un peu snob d’un hôtel qui renaît de ses cendres, réminiscence du temps où il était fréquenté par la crème des existentialistes, puis par Grace Jones et ses amis.

Pour le décor, deux stars, l’architecte Elisabeth Lemercier et le décorateur Vincent Darré, pour une architecture épurée et un décor baroque. Six suites, une par étage, traitées à la manière d’appartements parisiens, six univers au chic quelquefois extravagant avec pour fil rouge un hommage aux surréalistes, une palette de couleurs empruntée à Le Corbusier et un mélange de meubles contemporains et de design chiné.

HÔTEL MONTANA


28, rue Saint-Benoît  75006 Paris
01 53 63 79 20

LE MONTANA

Ceux qui le connaissent n’apprendront rien ici. Il est unique, comme le furent Le Palace ou Le Studio 54 new yorkais dans les années 80. Petit frère du Baron rive droite, lui aussi créé par André Saraiva, il a depuis bien grandi. Maintenant assorti de son hôtel, lui aussi décoré de manière surréaliste par Vincent Darré. En haut, au bar on boit des piscines (du champagne avec des glaçons) et en bas, dans la cave voûtée, on danse, on papote, on s’acoquine jusqu’au petit matin.

LE MONTANA


28 rue Saint- Benoit   75006 Paris