Articles

Galerie ALEXANDRE BIAGGI

Alexandre Biaggi aime créer des univers, des décors. Dans sa galerie, autour des figures emblématiques des arts décoratifs du 20ème siècle,  Jean-Michel Frank, André Arbus, Jacques Adnet, Serge Roche, Jean Royère, Jacques Quinet, Ettore Sottsass ou Gio Ponti … il présente le travail de créateurs actuels, Patrick Naggar, Mauro Fabbro, Patrice Dangel, Simone Crestani, dont il édite de nombreuses pièces. En les exposant ensemble, parfois accompagnés d’art contemporain ou d’arts premiers, il crée des points de rencontre inattendus et passionnants.

Galerie ALEXANDRE BIAGGI


14 rue de Seine  75006 Paris
01 44 07 34 73

LES DEUX MAGOTS

Le frère jumeau, ou ennemi, du Flore. Seule la rue Saint-Benoît sépare les deux monstres sacrés. Lui aussi, dans la grande tradition germanopratine, a son prix littéraire, créé en 1993, et qui est le premier à être remis en janvier. Alors comment les départager et pourquoi préfèrer l’un à l’autre ? Chacun doit faire selon ses goûts. Peut-être choisirons nous Les Deux Magots pour boire un thé ou un chocolat préparé à l’ancienne et pour sa terrasse au printemps ou même en hiver lorsqu’on cherche désespérément les premiers rayons du soleil.

LES DEUX MAGOTS

6 place Saint-Germain des prés 75006 Paris

01 45 48 55 25

Ouvert tous les jours de 7h à 2h du matin

ZÜBER

Depuis 1797, ZUBER imprime ses papiers peints, ses tissus et ses cuirs “à la planche”. Ce qui en fait la dernière manufacture au monde à utiliser cette technique datant du 18ème siècle. La Manufacture a conservé toutes ses planches d’origine (classées monuments historiques) et continue de les utiliser pour créer ses décors panoramiques, panneaux décoratifs, soubassements, tissus de velours, d’organza ou de soie. Les thèmes, eux, sont multiples : de la Chine à l’Inde ou Constantinople en passant par les Amériques ou les merveilleux motifs floraux de la France du 18ème siècle.

ZÜBER


3 et 18 rue des Saints-Pères   75007 Paris
01 42 77 95 91

STONE

La joaillerie de Marie Poniatowski, la créatrice de STONE est moderne, accessible et facile à porter. Légers et infiniment poétiques, ses bijoux précieux s’apparentent aux ornements de l’époque victorienne qu’elle aime tant.
Le diamant, éclatant sans être ostentatoire, souvent traité en taille micro, règne en maître. L’or est façonné comme de la dentelle arachnéenne. Les dormeuses, ces boucles d’oreilles typiques des parures raffinées du XIXème et formées par un élément suspendu sur une tige d’or recourbée deviennent l’emblème de la Maison.

Ses pendentifs, ses bagues et ses bracelets sont inspirés par des souvenirs de voyage, des éléments architecturaux et des fragments de nature, si stylisés qu’ils se transforment en motifs contemporains. La présence de l’or foncé et des diamants noirs confère à certains de ses bijoux une beauté sombre, accentuée par des motifs issus de l’univers de la musique. Entre rock et romantisme, certains vont aussi bien aux filles qu’aux garçons.

STONE

60 rue des Saints-Pères  75007 Paris
28 rue du Mont-Thabor 75001 Paris

Galerie CHASTEL-MARECHAL

Aline Chastel-Maréchal aime le travail des grands décorateurs et des ensembliers du 20ème siècle et c’est dans cet esprit qu’elle présente le travail de Jansen, Jean-Charles Moreux, Line Vautrin, Serge Roche, Jean Royère, Jacques Quinet, Gilbert Poillerat, André Arbus ou Georges Jouve, mais aussi les céramiques d’André Jouve, Valentine Schlegel ou André Borderie.

Galerie CHASTEL-MARECHAL


5 rue Bonaparte 75006 Paris
01 40 46 28 61

PALAIS DES BEAUX-ARTS

Des Académies, une Ecole, un style, connus et imités dans le monde entier. L’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts est l’héritière d’une très longue histoire, commencée avec la fondation par Louis XIV des Académies Royales de Peinture et de Sculpture en 1648, puis d’Architecture en 1671.
Cette institution est désormais l’une des dernières à abriter sous le même toit un enseignement moderne destiné à la formation de futurs artistes et des collections accumulées au cours de ses trois cent cinquante ans d’existence. Parmi les artistes qui y enseignent, on retrouve les grands noms de l’art contemporain : Jean-Michel Alberola, François Boisrond, Patrick Tosani, Jean-Marc Bustamante, Claude Closky ou Giuseppe Penone, mais L’Ecole possède aussi un immense patrimoine, légué par les Académies royales puis régulièrement augmenté jusqu’en 1968 des travaux de ses élèves (notamment les Prix de Rome). L’exposition des nouveaux diplômés est chaque année un évènement important, notamment pour les galeristes qui y croisent là les prochains artistes dont ils défendront le travail.

ENSBA

13 quai Malaquais 75006 Paris

01 47 03 50 00

www.ensba.fr

KiTCHEN GALERIE Bis

En fidèle petite sœur de la mythique Kitchen Galerie, la deuxième adresse de William Ledeuil en adopte le style et le chef préfère toujours le lait de coco à la crème fleurette, le basilic thaï au persil, et boycotte le beurre, le sel et la farine. A ne rater sous aucun prétexte, les “zors-d’oeuvre”, spécialement créés pour KGB, à partager à deux, trois ou quatre, tous plus succulents les uns que les autres.

KGB – Kitchen Galerie Bis

25 rue des Grands-Augustins 75006 Paris

01 46 33 00 85

du Mardi au Samedi de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h30

(23h00 le vendredi et le samedi)

Galerie 1900-2000

Marcel Fleiss a ouvert la Galerie des Quatre Mouvements en 1972 avec une exposition de quarante rayogrammes de son ami Man Ray. Il y présentait des œuvres Dada, surréalistes, pop et hyperréalistes. En 1981 il ouvre la Galerie 1900-2000 où il élargit son champ artistique à d’autres avant gardes (Lettrisme, Fluxus..) et à quelques contemporains (Pol Bury, George Condo, Jean-Michel Basquiat ou encore la dernière exposition de Keith Haring avant sa mort). En 1991, Son fils David le rejoint et développe le département photographie et les collaborations avec des artistes contemporains (Joseph Kosuth et Hiroshi Sugimoto, Sylvie Fleury ou Laurent Grasso). Ensemble ils se consacrent aujourd’hui principalement aux oeuvres surréalistes et dada (Man Ray, Marcel Duchamp, Francis Picabia, Hans Bellmer, Arthur Cravan…) tout en continuant à défendre l’art des années 60 et 70.

Galerie 1900-2000


8 rue Bonaparte 75006 Paris
01 43 25 84 20

Galerie LE MINOTAURE

Créée en 2002 par Benoit Sapiro, la galerie est située à l’ancienne adresse de la célèbre librairie dont elle a conservé le nom. Depuis plus de 20 ans, Benoit Sapiro s’est attaché à redécouvrir des artistes originaires de Russie ou des pays de l’Est de la première moitié du XXe siècle, qui avaient été un temps écartés du Monde de l’art. Mais petit à petit, au cours d’expositions collectives, d’autres artistes, contemporains, jeunes ou reconnus, européens ou américains sont venus s’ajouter à la liste des artistes exposés, constituant aujourd’hui un fonds d’œuvres important et des expositions collectives ou personnelles souvent originales et passionnantes.

Galerie LE MINOTAURE


2 Rue des Beaux Arts  75006 Paris
01 43 54 62 93

ROSSET – GAULEJAC

Dans leur atelier de la rue Jacob, Simon-Pierre, Olivier et leur équipe travaillent essentiellement sur mesure, imaginant, dessinant, puis fabriquant autour de pierres précieuses ou de pierres fines le bijou de vos rêves.

Mais ils ont une autre spécialité, plutôt rare : la création de boutons de manchette uniques. Un bijou que l’on pense trop souvent réservé aux hommes et qui est pourtant si chic sur les chemisiers des femmes.

ROSSET-GAULEJAC

23 rue Jacob 75006 Paris

01 42 61 10 36

NOBILIS

 

NOBILIS (is,e) adjectif latin : noble, distingué, de bon goût

 

Depuis plus de 80 ans, Nobilis édite des collections de tissus et de papiers peints en s’entourant des plus grands designers, mais aussi d’artistes, notamment de peintres, pour être au plus près de la création contemporaine. Aujourd’hui la maison édite aussi des collections de tapis, canapés, mobilier ou accessoires de décoration. L’esprit est toujours le même : Denis Halard, son actuel directeur est très sensible à l’art contemporain et collabore régulièrement avec des artistes

NOBILIS


38 rue Bonaparte 75006 Paris
01 43 29 12 71

JUGETSUDO

95 rue de Seine 75006 Paris

01.46.33.94.90

du Lundi au Samedi



Un salon de thé JUGETSUDO à Saint-Germain des prés, l’autre à Tokyo, tous deux garants des valeurs et des traditions japonaises, dans un décor si harmonieux qu’il provoquerait presque le recueillement. La cérémonie du thé relève ici de l’expérience zen.