Articles

PRADA

Créée en 1913 par Mario Prada, c’est avec l’arrivée de sa petite fille, Miuccia Prada, à la fin des années 1970, que la griffe se fît connaître du monde de la mode. En 1988, elle créa sa première ligne de prêt-à-porter pour les femmes et, cinq ans plus tard, la ligne Miu-Miu (diminutif de Miuccia), moins onéreuse et plus rebelle. Miuccia Prada est une visionnaire de la mode, même si c’est un terme que l’on a tendance à beaucoup utiliser, elle a participé à dessiner le style de la fin des années 1990, comme l’inspiration militaire, ou les vêtements larges. Aujourd’hui elle travaille la couleur avec audace, et fait désormais partie des maisons qui dictent la mode à Milan chaque saison.

AUTOMNE / HIVER 2022-2023

PRADA


5/7 rue de Grenelle 75006 Paris
01 45 48 53 14

SHADE

Un écrin dont l’adresse relève du secret d’initiées, même si on se la chuchote d’une oreille à l’autre, un peu partout à travers le monde. Depuis trente ans Marylin propose dans sa jolie boutique de la rue des Saints-Pères une sélection de créateurs unique à Paris : vêtements, accessoires, bijoux … pour elle chercher l’originalité, la pièce qu’on ne trouvera nulle part ailleurs est une passion et un véritable credo. Elle aime les femmes qui ont de l’imagination, qui s’habillent avec trois fois rien. Ce sont elles qui font la mode, qui créent des looks uniques et inspirants. Fidèles, ses clientes appartiennent à toutes les générations, mais chacune d’elle vient ici trouver la pièce qui twistera sa tenue.

Les créateurs, eux, viennent d’un peu partout, présenter à Marilyn leur travail, mais elle va les chercher aussi, les rencontre parfois par hasard, comme cette jeune japonaise qu’elle a croisée dans la rue et devant laquelle elle est restée en arrêt. Depuis elles travaillent ensemble, l’une rapportant à l’autre de Kyoto des kimonos vintage, avec pour toutes les deux l’idée de démocratiser ce vêtement si gracieux, si féminin, à Paris, en montrant des pièces uniques, rares, mais à des prix abordables.

Car pour Marilyn l’avenir est au vintage, les gens ont maintenant envie de consommer plus intelligemment et pour les plus pointus de porter des pièces uniques. Mais là encore, Marylin laissera toute la place à l’originalité plutôt qu’aux marques.

Shadé

63 rue des Saints-Pères  75006 Paris
01 45 49 30 37

PAUL SMITH

C’est l’icône du dandysme britannique. Son style est reconnaissable aux couleurs et aux rayures qu’il utilise pour ses vêtements, conçus à Nottingham et Londres et produits en Angleterre et en Italie. C’est la conjugaison entre tradition et originalité, cet univers à la fois british et décalé, qui font le succès de Paul Smith depuis près de 50 ans.

AUTOMNE / HIVER 2022-2023

PAUL SMITH


32 rue de Grenelle 75007 Paris
223 Rue Saint Honoré 75001 Paris

DEYROLLE

Depuis 1831, la maison Deyrolle propose aux passionnés des collections d’insectes et de coquillages, des animaux naturalisés, des curiosités naturelles et du matériel pédagogique pour l’enseignement des sciences naturelles, dont les célèbres “planches Deyrolle”, qui étaient accrochées aux murs de l’école. Certains sont devenus des objets de décoration très prisés par les amateurs, passant, au fil des années, de la collection au décor.

DEYROLLE

46 rue du bac 75007 Paris
01 42 22 30 07

RABIH KAIROUZ

Situé boulevard Raspail, l’atelier-boutique de Rabih Kairouz n’est autre que l’ancien petit Théâtre de Babylone où Samuel Becket présenta pour la première fois “En Attendant Godot”. Un lieu mythique que le styliste a réaménagé à la manière d’un loft pour présenter ses créations épurées, à mi-chemin entre Madeleine Vionnet et Yohji Yamamoto.

AUTOMNE / HIVER 2022-2023

RABIH KAIROUZ

38 boulevard Raspail  75007 Paris

CFOC

Passerelle esthétique entre Orient et Occident, La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine mêle les cultures et remet au goût du jour des savoir-faire traditionnels. Une réinterprétation contemporaine des matières, des formes et des couleurs, dont le raffinement est toujours à la fois une surprise et une évidence. Des objets et du mobilier qui s’intègrent dans tous les intérieurs et se mêlent à tous les styles.

CFOC


10 Boulevard Raspail 75007 Paris
01 42 79 13 15

POILANE

Installée depuis 80 ans et trois générations rue du Cherche-Midi, la boulangerie Poilâne n’en a jamais bougé. Elle fournit aujourd’hui les plus grands restaurants à travers le monde et les meilleures maisons. On raffole des miches de pain aux noix, aux figues, à la farine complète, façonnées à la main et cuites dans un four à bois, qui permettent de faire d’inimitables tartines, mais aussi des divines tartes fines aux pommes ou des fameux sablés.

POILANE

8 rue du Cherche-Midi 75006 Paris
01 45 48 42 59

ROBERT CLERGERIE

Shoes, Accessoires, Paris

Une marque adorée des fashionistas pour des chaussures pourtant ultra confortables. Plates, compensées ou à plateau, elles sont indémodables. Toujours dans l’air du temps, on les garde et on les porte durant des années. C’est d’ailleurs Robert Clergerie que Carven a choisi pour signer ses collections de souliers.

ROBERT CLERGERIE


5 rue du Cherche-Midi  75006 Paris

01 45 58 75 47

YOHJI YAMAMOTO

Protagoniste, en 1981, aux côtés de sa petite amie, Rei Kawakubo, créatrice de la griffe “Comme des Garçons”, du mouvement déconstructionniste, Yohji Yamamoto présente sa première collection pour Homme dans la capitale : chemise blanche et pantalon noir en sont les pièces phares. Il est vite adopté par la jeune génération, pour qui le port de ses vêtements devient un signe d’appartenance sociale, symbole d’un mode de vie raffiné, urbain et créatif. Ses décolletés cassés, asymétriques, amenuisent les bustes et les épaules et se déploient dans les jupes. Le noir, le blanc et le rouge forment avec le bleu marine la palette du couturier qu’il utilise avec subtilité. Entre vêtement traditionnel japonais et vêtement occidental, Yohji Yamamoto réussit à concevoir une allure qui excelle en harmonie et en équilibre, prouvant s’il le fallait encore qu’il est l’un des plus grands maîtres tailleurs de son histoire.

YOHJI YAMAMOTO

4 Rue Cambon 75001 Paris

01 40 20 00 71

COUTUME CAFE

Un lieu joli et sympa où il fait bon s’arrêter un moment dans la journée pour manger une salade bio ou une pâtisserie maison accompagnés d’un jus ou d’un café torréfié par la Maison Coutume qui ne choisit que des cafés de terroir respectant la saisonnalité des récoltes en Afrique et en Amérique du Sud.

COUTUME CAFE

47 rue de Babylone   75007 Paris
01 45 51 50 47

EN ATTENDANT LES BARBARES

Née à la fin des années 80, En Attendant les Barbares est connue pour être l’éditeur des premières créations d’Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti.
Sa démarche a toujours été de tenter d’abolir les frontières entre design et art décoratif, en mettant par exemple l’accent sur le travail des artisans d’art.

Au fil du temps, de nombreux designers, de générations et d’horizons différents ont rejoint la galerie, apportant leur touche à l’éclectisme qui fait son l’identité, parmi eux, Christian Ghion, Arik Lévy, ou Matt Sindall.

EN ATTENDANT LES BARBARES


35 rue de Grenelle 75007 Paris
01 42 22 65 25

LA BELLE JULIETTE

Dans ce lieu magique, Corinne Moncelli, a décidé de nous raconter une histoire, celle de Juliette Récamier, dite La Belle Juliette, qui, au 19e siècle, tenait à Saint-Germain, l’un des salons littéraires les plus courus par l’intelligentsia de l’époque. D’une beauté exceptionnelle, sa façon de recevoir ses hôtes, alanguie sur un siège auquel elle a depuis donné son nom, est restée célèbre. Pour nous, elle fut aussi la première, la plus emblématique, des Germanopratines.

L’hôtel se compose d’un bâtiment classique côté rue, La Vie Parisienne, et d’une aile contemporaine côté jardin, L’Abbaye-aux-bois. 45 chambres et, à chaque étage, une thématique de décoration, confiée à Anne Gelbard. Matières, couleurs, mobilier, éclairages, tout a été réfléchi, étudié, discuté, autour du personnage de Juliette Récamier : le résultat est une décoration très délicate et raffinée qui marie design et confort.

Pour L’Abbaye-aux-Bois, qui donne sur le jardin, elle a choisi d’imaginer une Juliette contemporaine, toujours moderne, audacieuse, amoureuse de l’avant-garde et mécène, en choisissant des meubles contemporains ou vintage du 20ème siècle. Des chambres Galeries où la photographie est très présente, mais aussi de spacieux duplex qu’elle a pensé comme des ateliers d’artiste.

LA BELLE JULIETTE


92 rue du Cherche Midi 75006 paris
01 42 22 97 40