Galerie MATTHIEU RICHARD

 

Sophie et Matthieu Richard présentent les pièces des grands créateurs français des années 1950 : Royère, Adnet, Jouve, Perriand, Prouvé, du Plantier, mais c’est surtout sur l’oeuvre de Mathieu Matégot (1910-2001) que la galerie se concentre. Figure incontournable du design de l’après-guerre, Matégot est le premier à travailler le métal comme d’autres le papier ou le tissu, en le pliant, le plissant, le perforant, grâce à une machine qu’il met lui-même au point. Il baptise en 1952 cette résille ajourée, le plus souvent laquée de noir, du nom de « Rigitulle » et crée avec des objets usuels, tables roulantes, porte-parapluie, paniers, cache pots… Mais sa créativité ne se limite pas à l’utilisation du métal et il se sert également du rotin, du laiton, du formica, du verre, du bois, mais aussi du tissu ou du cuir, avec d’infinies variations.

 

 

34, rue de Seine 75006 Paris

01.56.24.44.87

A voir aussi ...