, ,

Parure animale

L’animal est une source d’inspiration et de fascination qui existe depuis la nuit des temps. Il est l’un des grands thèmes de l’art, éloge à une beauté majestueuse et incarnation d’un éternel mystère. De la littérature à la poésie, de la peinture à la sculpture, des arts décoratifs au bijou, il tient une place privilégiée. Un bijou animal n’est pas un bijou neutre. Il incarne la figure qu’il représente à travers la sensibilité de l’artiste, mais aussi par un effet miroir, il esquisse la personnalité de celui qui y a succombé et le porte. « Parure animale » résonne comme un éloge, autant à ces artistes et artisans qui ont magnifié leurs sujets, qu’à ce fabuleux bestiaire qui convoque tendresse et émerveillement.

Pour cette première exposition à la galerie, Chloé Valorso présente une sélection de bijoux-sculptures, ou plus exactement des sculptures au corps où l’animal est le sujet exclusif. Des animaux totems, protecteurs et inspirants apparus lors des états de transe provoqués par les respirations chamaniques que pratique et enseigne la créatrice. Une approche singulière et intimiste qui convoque instinctivement l’animal et son pouvoir signifiant. Le crabe, évoluant entre l’eau et la terre, symbolise le pouvoir de changement et d’adaptation. Le serpent, autre animal prédominant dans la collection exposée, incarne le pouvoir de la transformation et la renaissance, où la nature même de l’animal devient source d’exploration formelle. Chaque « sculpture au corps » est envisagée comme une amulette, un bijou de protection qui nous reconnecte avec l’animal qui est en nous.

En résonnance avec les créations de Chloé Valorso, une partie de l’exposition est consacrée au bijou animalier ancien avec des pièces du 19ème siècle qui privilégiait justement la figure animale, mais aussi des années 50 et 60 avec notamment une belle sélection de créations de Line Vautrin et des années 70 et 80 avec des bijoux signés Pomellato, Fred ou Zolotas. Une soixantaine de bijoux, du plus simple au plus exceptionnel, de la parure à la curiosité, nous invitent ainsi, au fil du temps, à la découverte d’un bestiaire précieux et fantastique.

du 6 juin au 5 juillet 2024

Galerie Isabelle Subra Woolwoth

51 rue de Seine 75006 Paris