,

DUVELLEROY

En 2010, Eloïse Gilles et Raphaëlle de Panafieu, toutes deux issues du monde du luxe, de la mode et passionnées de métiers d’art, décident de redonner vie à cet objet original et si chic qu’est l’éventail, en reprenant la maison Duvelleroy créée en 1829 par Jean-Pierre Duvelleroy, fournisseur de la reine Victoria ou de l’Impératrice de Russie.

Toutes deux souhaitent rester dans la filiation d’un style et d’un savoir faire en conservant des gestes – ceux du travail de la plume en marqueterie par exemple – et des formes, comme celle dite « ballon », légèrement arrondie, inspirée des coquilles St Jacques qui est typique de la période Art Nouveau Duvelleroy. Pour la création, elles sont d’ailleurs revenues aux sources du métier d’éventailliste en faisant appel à Frédéric Gay, qui se charge de l’assemblage et du montage.

Elles relancent des collections couture, avec des éventails de création, mais aussi l’éventail de prêt-à-porter, comme cela existait au 19e, en coton et bois, plissé, monté à la main et édité en petite série. Elles lancent également de nombreuses collaborations, avec des artistes et des designers comme Jean-Charles de Castelbajac, Lison de Caunes, José Lévy ou Victor Cadène.

Maison Duvelleroy
17 rue Amélie 75007 Paris