,

BAGUES D’HOMME : La Collection d’Yves Gastou

 

 

On connaît l’antiquaire de génie, moins le collectionneur. Pourtant c’est sans doute cette passion incroyable, démesurée, pour les objets, pour la découverte, qui a mené Yves Gastou à devenir marchand, à rendre célèbres des artistes encore méconnus du design contemporain comme Sottsass, Mendini ou Kuramata.

Sa plus belle collection, unique au monde, est aujourd’hui exposée pour la première fois à l’Ecole des Arts Joaillers. Cette collection, Yves l’a constituée comme un irréductible chineur : des bagues d’homme, plus de mille, de toutes époques, de l’antiquité au contemporain, de toutes provenances, du Japon au Mexique, de l’Afrique à l’Inde ou à l’Amérique. Des bagues antiques de l’ancienne Égypte, des bagues de doges du XVIIe siècle ou de bikers américains des années 1970. Un univers mystique, iconoclaste, parfois provocant mais toujours poétique.

 

 

Bagues-épiscopales or-jaune, listel de perles ou de corde autour de la pierre citrine et améthyste
Mellerio dits Meller, XIXe-siècle

 

 

Pour L’Ecole des Arts Joaillers aussi cette collection est un trésor : élément de parure, instrument d’affirmation du pouvoir, outil de communication ou accessoire de mode, le bijou masculin a évolué au cours des siècles au même rythme que les changements sociétaux. « Occultée par l’apparat féminin, la bague masculine retrouve ici toute sa grandeur dans un foisonnement qui parle à l’œil, à l’âme et au cœur.» nous dit Marie Vallanet-Delhom, Présidente de L’École des Arts Joailliers.

 

 

Bague vanité, or blanc, hématite taille brillant rond, André Lassen, circa 1970

 

 

 

du 5 octobre au 30 novembre 2018

 

ECOLE DES ARTS JOAILLERS

31, rue Danielle Casanova 75001 Paris

 

 

 

Images tirées du livre « Bagues d’homme », d’Yves Gastou, Delphine Antoine et Harold Mollet (Editions Albin Michel,
publié en partenariat avec l’Ecole des Arts Joailliers. 304 pages/280 photographies/Prix : 49 euros  )
© photo Benjamin Chelly / Albin Michel