, ,

Gjertrud Hals

Sanctum

Gjertrud Hals est considérée comme une pionnière dans le domaine de l’art textile Scandinave. Elle a participé à libérer l’art textile du métier à tisser pour le proposer en œuvre d’art tridimensionnelle.


Durant une vingtaine d’années, elle a voyagé à travers le monde dans des lieux marqués par des rites, des mythes ou des évènements importants, que ce soit à Varanasi, au Mont Sinaï, à Kyoto ou à la Cité interdite.

Les âmes de ces lieux (anima locus), collectées par Gjertrud, forment le noyau des œuvres de cette exposition. Tissant avec des métaux divers, récupérés sur des lieux de recyclage ou trouvés à la plage et sur des routes, Hals compose minutieusement de grandes sculptures tridimensionnelles et des tissages muraux.

Choisis pour leur beauté intrinsèque (le fil en cuivre rougeâtre des câbles électriques, le fer à la couleur sombre des dynamos et des moteurs, des languettes de canettes en aluminium, etc), Hals tisse ces matériaux dits pauvres à la main, ou les travaille au marteau comme un orfèvre, questionnant au passage les frontières entre high-art et low-art, beaux-arts et arts appliqués. A travers ses œuvres, à la fois fragiles et puissantes, cet « artiste-alchimiste » partage avec nous son propre émerveillement devant la métamorphose, qu’elle provienne d’un matériau (déchet-art) ou d’un usage culturel (high-low), tout en gardant la trace de son origine.

Née en 1948 sur la côte nord-ouest de la Norvège sur la petite île de Finnøya, Gjertrud Hals est profondément marquée par la nature et la culture de sa région. La mythologie nordique est pour elle une grande source d’inspiration, tout comme le Zen bouddhisme et le Shintoïsme. Mais c’est surtout son intérêt pour le féminisme et la culture des femmes qui l’attire vers la nouvelle vague des femmes artistes explorant le potentiel sculptural du textile, telles que Sheila Hicks et Magdalena Abakanowicz. Ses œuvres ont été acquises par des collections muséales : le Mobilier National / Les Gobelins, le Musée National d’ Art Contemporain d’Oslo, l’ American Craft Museum de New York, le Musée des Arts Décoratifs de Lausanne ou le Musée Bellerive de Zürich.

sur rendez-vous

jusqu’à fin juin 2020

info@mariawettergren.com

ou 07 60 48 50 47

GALERIE MARIA WETTERGREN

18 rue Guénégaud 75006 Paris