,

EDUARDO CHILIDA

 

La première rencontre entre Eduardo Chillida et Adrien Maeght a lieu en 1949 débute alors une longue amitié et une fructueuse collaboration. C’est à l’imprimerie ARTE-Adrien Maeght que l’artiste réalise une grande partie de son œuvre gravé et en particulier de grandes eaux-fortes dont Hommage à Aimé Maeght. Cette nouvelle exposition est le reflet de l’amitié qui a toujours lié les deux familles et leur passion pour les techniques de l’imprimerie.

 

 

 

Pour Eduardo Chillida, le dialogue entre les formes, quelles qu’elles soient, est plus important de beaucoup que ces formes mêmes. Des formes qui vibrent et s’emboitent, à la recherches de limite (les deux premières eaux-fortes de Chillida, en 1959, s’intitulent Glissement de limite). A l’instar de ses sculptures, il y a dans les œuvres gravées de Chillida cette tension entre l’espace plein et l’espace creux qu’il nomme tridimensionnels. Ce rapport de force entre les formes parmi lesquelles l’œil essaie de trouver son chemin.

 

 

du 7 septembre au 13 octobre 2018

 

GALERIE MAEGHT

42, rue du Bac  75007 Paris