, ,

Végétal

L’Ecole de la Beauté

Initiée par la Maison Chaumet, avec le concours des Beaux-Arts de Paris, cette exposition inédite invite à regarder la nature à travers le prisme universel de l’art et de la beauté en croisant les visions, les époques et les supports. La Maison Chaumet a puisé dans son vaste patrimoine, l’un des plus importants de l’histoire du bijou en Europe, pour faire résonner son regard botaniste avec toutes les formes artistiques qui se sont, elles aussi, penchées sur le végétal.

Un voyage émotionnel et pédagogique dans la grotte, la forêt, l’estran, la roselière, l’ager, l’hortus, mille-fleurs, riche de pièces scientifiques, dessins, peintures, sculptures, céramiques, textiles, photographies, objets d’art décoratif ou mobilier. 

Près de 400 œuvres offrent ainsi au public une libre flânerie à travers 5 000 ans d’art et de science, racontés par le dialogue entre peintures, sculptures, textiles, photographies, mobilier et 80 objets joailliers de Chaumet et d’autres maisons.

Commissaire de l’exposition, le botaniste Marc Jeanson a imaginé Végétal comme un herbier, composé à partir des espèces présentes dans les créations Chaumet. Ainsi, on découvre les formidables associations de trésors scientifiques, rarement exposés, avec des oeuvres évoquant la même espèce étudiée ( iris, chardon, blé, capucine, …). Les dessins de Joseph de Jussieu ou l’herbier de Paul Hermann, qui côtoient les peintures de Gustave Courbet, Eugène Delacroix, Claude Monet, ou rencontrent un bronze de Sarah Bernhardt et les photographies de Robert Mapplethorpe.

Pus de 70 musées, fondations, galeries et collectionneurs privés ont prêté des œuvres : le Muséum d’Histoire naturelle, les musées d’Orsay et du Louvre, l’Institut de France, le Victoria and Albert Museum, le Pistoia Musei, ou encore le musée de l’École de Nancy, le Royal Botanic Gardens de Kew, la Kunsthalle de Hambourg ou encorel’Albion Art Collection de Tokyo.

du 16 juin au 4 septembre 2022

Beaux Arts de Paris

13 quai Malaquais 75006 Paris