, ,

Philip Sajet|Violeta Adomaityte

Comment présenter un artiste dans un pays comme la France, qui a classé le bijou dans les Arts Décoratifs quand ce créateur clame que le bijou, comme l’art, est la nécessité de quelque chose qui ne l’est pas ? Pour Philip Sajet, penser et réaliser un bijou est une nécessité vitale. Adepte des expositions à 2, oscillant entre humilité et plaisir du dialogue, Philip Sajet nous propose de découvrir, en même temps que ses œuvres, les bijoux de Violeta Adomaitytė, une jeune artiste lituanienne. Cette exposition est la première en France pour cet artiste reconnu, elle fait suite à celle de 2018 à la galerie Ornamentum (USA) avec Tehri Tolvanen et plus récemment avec Beate Klockmann chez Antonella Villanova en Italie.

« Si je crée, je suis quelqu’un, sans créer, je ne suis personne ! » dit Violeta Adomaitytė. Des mots qui résonnent quand on regarde ses bijoux, qui évoquent sa vision de la nature ou du quotidien avec fraîcheur et gourmandise…

Artiste lituanienne baignant dans l’art depuis l’enfance, Violeta est diplômée de la Vilnius Academy of Arts. C’est l’apprentissage des techniques de gravure, impliquant un travail sur pierre et sur métal qui l’a conduit finalement au bijou. Le medium idéal, selon elle, pour témoigner des moments importants, de l’histoire ou de l’identité des personnes. Son attrait pour les matières se révèle dans son travail précis et minutieux. Elle manie la plaque d’argent comme une feuille de dessin, apprécie l’émail, expérimente tout avec curiosité… Néanmoins, le concept prime sur la matière et la préciosité du bijou naît de l’émotion dégagée et du symbole évoqué. Les matières sont de simples éléments de langage pour signifier : « la vie est précieuse ». Violeta est encore jeune mais sait déjà que son travail ne trouvera sa place qu’en conservant son authenticité et veut que ses bijoux, faits de sa main, parlent, murmurent ou chantent ».

du 12 juin au 25 juillet 2020

GALERIE ELSA VANIER

7 rue de l’Odéon 75006 Paris