PHOTOGRAPHIE CONCEPTUELLE JAPONAISE des années 70

Une exposition consacrée à une période de changement crucial et radical dans le paysage culturel japonais. En se déployant dans l’espace des deux galeries, l’exposition donne à comprendre le rôle fondamental de ces expériences photographiques au travers de la pratique de ces artistes japonais engagés dans le courant de l’art conceptuel international des années 1970.



En effet, dans la tourmente socio-politique de la fin des années 60 au Japon, ces artistes, sentant que leurs pratiques traditionnelles ne sont plus valides, commencent à expérimenter d’autres voies, basées sur la photographie, et posent ainsi les bases d’un nouvel art japonais contemporain. La caméra y est utilisée de manière conceptuelle, reflétant diverses tendances (la performance, le minimalisme, l’art conceptuel). Les artistes sont amenés à explorer le flux du temps et l’intangibilité de l’espace au travers de travaux photographiques conceptuels (parfois sériels), d’installations ou de performances. Ce faisant, ils réussissent à dépasser les contraintes du médium photographique et permettent à la photographie de s’engager sur de nouveaux chemins. En testant par divers artifices, les limites de l’image et de la représentation de l’objet photographié, les artistes présents dans les deux expositions ont élevé la photographie à une discipline conceptuelle nouvelle.



Après plusieurs expositions internationales (Galerie Marianne Boesky, Japan Society, Université de New York ou encore le Museum of Fine Arts de Houston), il était temps de dévoiler en Europe tout ce pan fondamental de l’art japonais mais aussi de l’art contemporain international. Dans les deux galeries, l’exposition présente 42 oeuvres de 6 artistes – dont beaucoup sont présentés pour la première fois en France : Norio Imai, Kazuyo Kinoshita, Masafumi Maita, Kanji Wakae, Katsuro Yoshida et Masaki Nakayama.

du 6 juin au 29 juillet 2017

GALERIE 1900-2000

9 rue Bonaparte 75006 Paris