Articles

MINIMASTERPIECE

 

Esther de Beaucé présente exclusivement des bijoux-sculptures d’artistes contemporains : Frank Stella, Bernar Venet, François Morellet, Orlan, Jacques Villeglé, Miguel Chevalier, Barthélémy Toguo, Lee Ufan, Pierrette Bloch, Laurent Baude … de designers, d’architectes, mais aussi des plus grands artistes modernes comme Picasso ou Calder.

 

 

 

 

 

 

GALERIE ESTHER de BEAUCE

16 rue des Saints Pères   75007 Paris

YVES SAINT-LAURENT


 

Pour Yves Saint-Laurent la Rive Gauche n’était pas seulement un lieu ni un parfum, mais surtout un état d’esprit. On ne mesure plus vraiment aujourd’hui le tremblement de terre que représenta l’ouverture de la boutique Saint Laurent Rive Gauche à Saint-Germain-des-prés en 1966. C’était pourtant la première fois qu’un grand couturier créait une collection de prêt-à-porter et ce fut un véritable bouleversement dans le monde de la mode. Yves Saint-Laurent avait deux fiertés : celle d’avoir instauré un vrai dialogue avec les femmes, en refusant de leur imposer un style et celle d’avoir transposé des vêtements masculins comme le smoking, le trench, le caban ou la saharienne dans un univers féminin, donnant à ces vêtements féminité et séduction, sans aucune forme d’androgynie.



En 2012, Hedi Slimane a repris les rênes de la Direction Artistique de la Maison, qu’il a choisi de renommer SAINT-LAURENT PARIS, sans doute pour marquer un tournant dans cette longue histoire …. que continue maintenant le styliste belge Anthony Vaccarello.

 

 

PRINTEMPS / ETE

2018

 

 

 

6 Place Saint-Sulpice 75006 Paris

01.43.29.43.00

MEMO

 

 

Avant de former un duo, John et Clara Molloy ont tous deux beaucoup voyagé et découvert d’autres cultures. Il est donc normal que pour eux le parfum soit un peu comme un voyage ou comme une réminiscence. Très vite après leur rencontre leur vient donc l’idée de créer une collection dont chaque fragrance s’inspirerait d’un lieu précis. En 2006, Clara écrit un livre « 22 parfumeurs en création », un ouvrage d’entretiens avec des « nez ». C’est l’occasion pour elle de rencontrer Aliénor Massenet, un nez bien connu pour avoir signé de nombreuses créations. Elle décide alors de concevoir avec elle une bibliothèque olfactive de souvenirs… un MEMO !

 

 

Aujourd’hui une collection de fragrances forment le point de départ d’une épopée sensorielle et leurs noms sont ceux de lieux emblématiques : Lalibela (une cité ethiopienne) aux notes de rose nacrée ; Sundance (le festival de cinéma de l’Utah), avec des accents de tubéreuse ; Inlé (un lac birman) au goût d’Iris ; Siwa (une oasis d’Egypte), aux effluves de vanille, Dubaï, Kyoto, … les lieux choisis, réels ou imaginaires, sont tous riches d’une histoire ou d’une symbolique.

 

 

24 Rue Cambon, 75001 Paris

AURELIE BIDERMANN

 

 

 

Un univers singulier où la symbolique tient toujours un rôle majeur. Les serpents, les plumes, la dentelle, les insectes, les feuilles de Ginkgo ou encore les fameux Do Brasil tressés sont devenus des classiques intemporels.

 

 


55 bis rue des Saint-Pères  75006 Paris

MANUFACTURE COGOLIN

 

La célèbre Manufacture est connue dans le monde entier pour ses tapis tissés main, en raphia, en coton, en laine ou en lin. Les tapis de Cogolin sont tous des pièces uniques issues d’un savoir-faire exceptionnel.

 

 

30 rue des Saints-Pères  75007 Paris

01.40.49.04.30

LA GALERIE DES MODERNES

Jean-Michel Atlan


Philippe Bismuth a pratiqué l’expertise en tableaux et sculptures du XXe siècle pendant dix ans avant de s’associer avec Vincent Amiaux, spécialiste du Cubisme, pour fonder la galerie en 1998. Régulièrement ils présentent des œuvres de Giacometti, Foujita, Dubuffet, Lhote, Picabia, Utrillo, Picasso ou Warhol et tous les grands Maîtres du XXe siècle. Mais ils proposent aussi à leurs collectionneurs de les guider dans la constitution d’une collection et à ceux qui souhaiteraient en débuter une ils proposent des pièces plus confidentielles mais tout aussi rares.


Lucien Courtaud

 

François Arnal

 

André Lhote

 


2 Rue des Saints-Pères, 75007 Paris

01 40 15 00 15

YOHJI YAMAMOTO

 

Protagoniste, en 1981, aux côtés de sa petite amie, Rei Kawakubo, créatrice de la griffe « Comme des Garçons », du mouvement déconstructionniste, Yohji Yamamoto présente sa première collection pour Homme dans la capitale : chemise blanche et pantalon noir en sont les pièces phares. Il est vite adopté par la jeune génération, pour qui le port de ses vêtements devient un signe d’appartenance sociale, symbole d’un mode de vie raffiné, urbain et créatif. Ses décolletés cassés, asymétriques, amenuisent les bustes et les épaules et se déploient dans les jupes. Le noir, le blanc et le rouge forment avec le bleu marine la palette du couturier qu’il utilise avec subtilité. Entre vêtement traditionnel japonais et vêtement occidental, Yohji Yamamoto réussit à concevoir une allure qui excelle en harmonie et en équilibre, prouvant s’il le fallait encore qu’il est l’un des plus grands maîtres tailleurs de son histoire.

 

PRINTEMPS / ETE

2018


 

 

4 Rue Cambon 75001 Paris

01 40 20 00 71

STONE

 

 

 

 

La joaillerie de Marie Poniatowski, la créatrice de STONE est moderne, accessible et facile à porter. Légers et infiniment poétiques, ses bijoux précieux s’apparentent aux ornements de l’époque victorienne qu’elle aime tant.


 

Le diamant, éclatant sans être ostentatoire, souvent traité en taille micro, règne en maître. L’or est façonné comme de la dentelle arachnéenne. Les dormeuses, ces boucles d’oreilles typiques des parures raffinées du XIXème et formées par un élément suspendu sur une tige d’or recourbée deviennent l’emblème de la Maison.


 

Ses pendentifs, ses bagues et ses bracelets sont inspirés par des souvenirs de voyage, des éléments architecturaux et des fragments de nature, si stylisés qu’ils se transforment en motifs contemporains. La présence de l’or foncé et des diamants noirs confère à certains de ses bijoux une beauté sombre, accentuée par des motifs issus de l’univers de la musique. Entre rock et romantisme, certains vont aussi bien aux filles qu’aux garçons.

 

 

 

 

 

60, rue des Saints-Pères  75007 Paris

01 42 22 24 24

DJULA

 

 

Fasciné par la joaillerie des années 20 et son design, Alexandre Corrot, le créateur de Djula, revisite  bracelets, bagues, colliers et boucles d’oreilles vintage en leur donnant un nouveau souffle. Des bijoux fins, élégants, en or, avec des brillants et des  pierres semi précieuses, à twister avec une tenue un peu rock.

 

 

 

83 rue des Saints-pères  75007 Paris

CREED

 

Depuis 1760, la Maison Creed est l’un des fournisseurs attitrés de la Cour d’Angleterre. Plus de deux cents créations originales plus tard, c’est aujourd’hui Olivier Creed, sixième du nom, qui compose lui-même les nouveaux parfums de la Maison. Elaborés avec les essences les plus nobles, qu’ il continue lui-même de sélectionner un peu partout dans le monde : roses de Bulgarie, de Turquie, du Maroc, les jasmins d’Italie, iris de Florence, tubéreuses des Indes…

 

 

La technique de l’infusion, abandonnée dans les fabrications industrielles modernes, permet à CREED de conserver son originalité en créant ses propres infusions de vanille, de civette, de musc Tonkin, de castoréum ou d’ambre gris. Les formules sont pesées, mélangées, macérées et filtrées à la main dans la plus pure tradition. Les flacons, dont le bouchon en verre émeri est recouvert de cuir naturel, renferment les précieuses senteurs qui en résultent : Fantasia de fleurs, Jasmin Impératrice Eugénie, Green Irish Tweed, Vanisia, Fleurs de Bulgarie… A découvrir d’urgence pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore

 

 

 

74, rue des Saints-Pères  75007 Paris

MAISON FABRE

 

 

Brrrrr, il fait si froid ! Alors à nous les gants ou les mitaines, courts ou longs, en agneau, en peau lainée, en pécari, en soie, en laine ou en lin, et pour cela une seule adresse : la Maison Fabre. Le célèbre gantier, qui, depuis 1924, habille nos mains comme des bijoux avec des étoffes ou des peaux coupées, doublées et piquées à la main. De secondes peaux devenues des accessoires de mode indispensables.

 

 

 

Jardins du Palais Royal
128-129 Galerie de Valois 75001 Paris
01 42 60 75 88

TAI PING

 

Tapisserie d’art depuis 50 ans, TAI PING CARPETS lance chaque saison une collection principale accompagnée de l’édition de tapis signés de designers. Bon nombre de décorateurs s’en inspirent et demandent une couleur spécifique, un fil ou des dimensions qui s’adaptent à leurs projets. Un très beau show room designé par Rami Fischer et installé dans le sublime Hôtel de Livry.

 

 

 

 

2 rue de Montalembert 75007 Paris