LE VERRE INSPIRE

Dans le cadre du Parcours de la Céramique et des Arts du feu qui fête cette année ses 10 ans, la galerie Carole Decombe présente les oeuvres de deux artistes verriers de Seattle, compagnons à la ville,  Armelle Bouchet O’Neill et Sean O’Neill.




Pièces de forme et panneaux décoratifs, le verre est soufflé, gravé à la taille et au sablage et thermoformé. Leurs oeuvres seront présentées pour la première fois à Paris, elles témoignent de cette fascination qu’ils ont pour la Nature – une inspiration sans cesse renouvelée.




La ville de Seattle, au nord-ouest des Etats-Unis, est un centre verrier de renom. Elle a notamment connu un essor artistique important au début des années 1970 . A l’époque, depuis une petite décennie se développe le courant artistique American Studio Glass Movement, initié par l’artiste Harvey Lilttleton. Les maitres verriers américains délaissent la production de masse pour s’affirmer dans des créations plus personnelles, des pièces d’atelier souvent uniques. Figure incontournable de ce mouvement, et élève de  Littleton, l’artiste Dale Chihuly fonde, en 1971, la Pilchuck Glass School, à Stanwwod, au nord de Seattle. Cette école a attiré de nombreux étudiants et artistes, venus des quatre coins du globe pour s’y former ou enseigner. Jusqu’à aujourd’hui, elle est considérée comme la Mecque du verre contemporain américain.Sean et Armelle s’y sont rencontrés. Ils vivent et travaillent désormais à Seattle où ils ont trouvé un réel sens de la communauté, et de la transmission, ainsi qu’un goût pour l’audace et la créativité qui dépasse les carcans parfois trop rigides des traditions verrières séculières d’ Europe.

Si leurs pièces sont de facture différente, elles partagent une même inspiration : la Nature.  C’est dans notre environnement, et la manière dont celui-ci se transforme, sous les influences du temps ou de l’activité humaine, qu’ils puisent les motifs, organiques ou topographiques, de leur décor. Ils les transposent sur le verre soufflé dans un travail délicat de gravure.





Armelle crée des pièces soufflées et des panneaux de verre plats décoratifs qu’elle creuse, sable, sculpte. Elle y incise des lignes, jouant de la transparence de la matière et de la lumière… Le dessin gravé devient un paysage, ce sont les méandres d’un fleuve, les fines nervures d’une feuille ou d’une graine.





Les oeuvres de Sean sont plus abstraites. Lui aussi utilise la technique du verre gravé, il façonne des plats de verre, d’abord travaillés à chaud en couches successives de couleurs. Puis, lors du le travail à froid, il exécute le décor. Utilisant la pierre, le diamant, il creuse la matrice révélant les couleurs sous-jacentes. Apparaît alors un décor sensible, où formes et couleurs se confondent.  Pour «  Le Verre Inspiré  », Armelle Bouchet O’Neill et Sean O’Neill exposent des pièces personnelles, mais également des oeuvres collaboratives et inédites, alliant les techniques de l’un et de l’autre.





Après s’être installée à Los Angeles où elle expose, entre autres, des artistes parisiens qu’elle suit depuis plusieurs années, Carole Decombe est heureuse de pouvoir faire découvrir ces deux talents originaux venus des Etats-Unis aux amateurs et collectionneurs français. Sean et Armelle sont ainsi les premiers à créer cette passerelle entre les savoir-faire américains et français.


du 11 septembre au 14 octobre 2017


Galerie Carole Decombe

30 rue de Lille 75007 Paris

01 40 20 00 12


Save