CABINET DA END

La Galerie présente au printemps son septième cabinet de curiosités contemporain, rendez-vous incontournable de sa programmation annuelle et fruit du dialogue entre le travail d’une trentaine d’artistes internationaux avec des objets d’arts premiers.



Présentées dans une scénographie évoquant les historiques « chambres des merveilles », les œuvres de l’exposition auront cette année pour fil rouge la sentence japonaise d’Ichi-go ichi-e (一期一会), issue de la pensée bouddhiste zen. Traduite littéralement par « Une chance, une rencontre », cette maxime incite à apprécier la saveur de l’instant, car aucune expérience commune ne se produira jamais plus de la même manière.

L’idée de fugacité qui lui est associée, omniprésente dans les philosophies bouddhiste et épicurienne, encourage de manière positive les hommes à donner une plus grande valeur au temps présent, dans un exercice de prise de conscience du monde et des êtres qui nous entourent.



L’invitation fut donc lancée aux artistes, d’entendre à leur manière ce sujet et rendre tangible l’instant parfois déterminant de la rencontre en tant que point de départ de tous les possibles. Une esthétique du sensible et du poétique où le temps se voit figé dans une action dont on devine que le cours peut basculer pour le mieux ou le pire.



Harmonie des formes, hybridation des règnes, l’approche se veut aussi plastique au sens où certains artistes de l’exposition confrontent les médiums et les matières de façon novatrice. Qu’elles soient littérales, abstraites ou symboliques, leurs multiples interprétations cherchent à exprimer les interrogations existentielles de l’homme, qui d’ordinaire échappent au regard.


du 11 mars au 6 mai 2017



Galerie DA END

17, rue Guénégaud  75006 Paris

01 43 29 48 64



Save